Logo cdma.png
 Fondé en 2020

Première dynamique en son genre au Maroc, le centre de droit comparé Marocco-allemand (CDMA) a vu le jour 18.01.2020 à Rabat à l’initiative de juristes, de professionnels du monde des entreprises et d’étudiants et chercheurs en droit comparé. Il a le statut d’une association régie par le dahir n° 1.58.376 du 15 novembre 1958 réglementant le droit d'association, tel qu’il a été complété et modifié..

Notre vision

D'une part , les apports de la nouvelle constitution du Royaume a consacré des avancées significatives pour la concrétisation desquelles l’expérience allemande peut être particulièrement enrichissante sur de nombreux registres : régionalisation, climat des affaires, concurrence et consommation, développement durable, libre circulation des personnes….

 

D'un autre côté , la position du Maroc en tant qu'acteur stratégique ne le laisse pas indifférents aux cultures et langues étrangères. Notre vision est de conforter cette position avec les acteurs d'Outre-Rhin. En matière juridique, c'est avant tout enrichir l'esprit des juristes, à élargir leurs vues, à leur donner une vision meilleure des problèmes qui se posent à eux, à leur faire mieux comprendre les aspects de la relation entre le Maroc et l'Allemagne. Dans un monde de plus en plus globalisé, le CDMA ambitionne, en tant qu’association régie par le droit marocain, de valoriser les approches juridiques comparatistes.

Enfin , on soulignera que le droit marocain a connu, depuis le débat des années 90, un vaste mouvement de réforme très largement inspiré du droit européen, dans le cadre du processus d’harmonisation juridique entamé par le Maroc avec l’Union Européenne.Un processus qui connaît toujours aujourd'hui des évolutions dans plusieurs matières de droit (droit de la consommation , droit environnemental...). 

Membres fondateurs

Capture d’écran 2020-03-22 à 18.07.52.

Nooredine Bookili

Conseiller

Au-delà de sa maîtrise en droit des affaires, Nooredine fait partie du comité organisationnel des évènements de la faculté de droit de Rabat et se distingue par un prix de plaidoirie juridique.

Très actif au sein de la politique marocaine : il fait partie de la 2ème législature du parlement de la jeunesse . Et cela, sous le titre d'assesseur juridique auprès du ministère de la justice, de la législation et des droits de l’Homme.

D'autant plus que son expérience au sein HCR - Haut commissariat des réfugiés ne le laisse pas indifférent aux enjeux juridiques relatif aux questions d'asiles et d'immigrations.

La gloire d'un bon avocat consiste

à gagner  de mauvais procès.

( Balzac)

Valeur 01.

Confiance

C'est le « sentiment qui fait qu’on se fie en soi-même ». C'est une valeur fondamentale car pour faire face aux difficultés de coopération. C'est une valeur primaire.

 

La confiance est au centre de nos interactions en interne et avec les agents extérieurs.